Optimiser la rafale du D7100

Le Nikon D7100 permet une rafale à 6 vues par seconde (7 images seconde en mode de format d'image réduit).

Sa réelle limitation tient à la taille du buffer.

Le buffer, ou mémoire tampon de l'appareil, étant la mémoire de stockage provisoire des images. Les images d'une rafale sont stockées dans la mémoire tampon de l'appareil en attendant que la carte SD ait terminé leur écriture.

Si la carte SD utilisée dans l'appareil est de performances moyennes en vitesse d'écriture, le buffer ne peut se vider rapidement et les images s'accumulent jusqu'à finir par le saturer. La rafale s'interrompt alors ou plutôt ralentit considérablement.

 

Pour améliorer le nombre d'images disponibles en rafale avec le D7100 il est indispensable d'utiliser les meilleures cartes SD disponibles afin de libérer plus rapidement possible la mémoire tampon de l'appareil. A ce jour (octobre 2013) les cartes les plus performantes sur ce point sont les cartes SD Extreme pro (95 MB/s) de Sandisk, cette carte existe en plusieurs capacités avec les mêmes performances.

Des cartes d'autres marques affichant des performances théoriques de même niveau ont été testées sans permettre d'atteindre les résultats en rafale de la Sandisk.

Certes elles sont nettement plus chères que les cartes courantes mais si l'on veut utiliser le D7100 en rafale assez longues c'est indispensable et ce sera un bon investissement car les fichiers des appareils sont de plus en plus lourds et une carte rapide permet non seulement des enregistrements rapides mais aussi un déchargement plus rapide vers l'ordinateur.

 

Toujours dans ce but je conseille de configurer l'appareil en mode RAW 12 bits. Le mode 14 bits produit des fichiers images extrêmement lourds qui pénalisent fortement la performance en rafale. Et à ce jour la différence qualitative du mode 14 bits ne s'exprime (éventuellement...) qu'en cas de forte sous exposition. Ce serait donc inutilement pénalisant dans ce type de prise de vues ou la rapidité d'action est plus importante que l'éventuel "pouillème" de mieux en qualité (restant à démontrer d'ailleurs hors cas extrêmes de sous exposition).

Il est indispensable de désactiver la correction de distorsion auto de l'appareil qui augmente le temps de calcul dans le buffer et donc pénalise la rafale

 

Dans ces conditions il est possible d'atteindre

(avant ralentissement)

 

Mode

Nombre d'images

RAW 12 bits compressé sans pertes à 6 im/s

7

RAW 12 bits compressé à 6 im/s

11/12

RAW 12 bits compressé zone d'image 1,3x à 7 im/s

15/17

RAW 12 bits compressé zone d'image 1,3x à 6 im/s

20

 

D'autre part si on utilise des rafales courtes de 5 images espacées de 1 seconde en 12 bits compressés le nombre d'image n'est plus alors limité que par la capacité de la carte.