Modes autofocus D700 et D300

Le système autofocus

 

  Système permettant de régler automatiquement la netteté du sujet visé. Fonctionne sur le principe du télémètre optique mais par un procédé opto-électronique.

  Pendant la visée, un miroir secondaire situé derrière le miroir principal (semi transparent à ce niveau) renvoie l'image transmise par l'objectif vers un système optique de grande précision situé dans le bas de la chambre reflex qui se charge de séparer les images provenant de deux points diamétralement opposés de l'objectif (constituant ainsi le couple télémétrique). Un capteur CCD est chargé de comparer les deux images fournies par cette double optique. Selon le degré de différences des deux images un calculateur est capable de déterminer la correction à apporter au réglage de l'objectif pour obtenir une netteté parfaite. Ordre est donné au moteur d'effectuer cette correction.

  L'ensemble de ces calculs est fait en quelques millisecondes, ce qui permet une correction très rapide de mise au point même sur un sujet en mouvement.

 

Les modes autofocus

 

En mode AF-S

(S pour single)

  L'appareil effectue une mise au point lors de la pression à mi-course sur le déclencheur et la conserve tant que l'on ne relâche pas la pression. On dit alors qu'il y a mémorisation du point par le déclencheur. Par défaut dans ce mode, l'appareil n'autorise le déclenchement qu'après finalisation et confirmation de la mise au point (priorité à la netteté). Ce principe permet au photographe de recadrer son sujet en conservant la même mise au point.

 

En mode AF-C

(C pour continue)

  Le système refait en permanence des recherches de netteté tant que l'on maintient le doigt à mi-course sur le déclencheur. Par défaut dans ce mode, le photographe peut déclencher à tout moment même si la mise au point n'est pas parfaite (priorité au déclenchement). L'avantage c'est que si l'on photographie un sujet en mouvement, le système AF suit le sujet et modifie son réglage en permanence jusqu'au moment du déclenchement. Il est possible de modifier ce réglage par défaut en appliquant la priorité à la netteté.

  Dans ce cas lorsque l'appareil déclenchera le sujet sera net à coup sur mais peut être pas à l'instant exact voulu par le photographe. En effet l'appareil ne déclenche que lors d'une mise au point parfaite alors qu'un léger décalage sera rarement visible et souvent compensé par la profondeur de champ.

  En fait dans les photographies d'action il vaut mieux plusieurs images dont certaines pas tout à fait parfaites, que peu d'images, certes nettes, mais pas toujours aux bons moments de l'action...

  Le mode AF-A (A pour automatique) est un mode qui détecte automatiquement un sujet en mouvement au moment de la pression sur le déclencheur et sélectionne alors le mode S ou C selon le cas.

 

  Pour la photo de portrait en gros plan et à grande ouverture de diaphragme il est plus efficace de choisir le mode AF-C à condition de maintenir un capteur AF au bon endroit du sujet en permanence. En effet, compte tenu de la faible profondeur de champ, les petits mouvements du sujet et du photographe modifient en permanence la distance appareil/sujet. Dans ce type de prise de vue le mode 51 capteurs 3D est très efficace (voir plus bas).

 

 

Note: en cas de lumière très faible l'appareil active sa lampe d'assistance AF, on peut désactiver ou activer cette fonction par le menu a9.

 

Sélecteur de mode de zones AF

 

  Ce sélecteur placé sous le pad arrière (D300- D700 par ex) permet de sélectionner les capteurs AF actifs en 3 modes


51 points automatique

  Dans ce mode l'appareil détecte lui même le sujet dans l'image et, en mode AF ponctuel (S) on visualise les capteurs af sélectionnés par l’appareil dans le viseur. En mode AF continu (C) pas d'indication des capteurs activés dans le viseur. Ce mode détecte principalement les formes humaines, il est donc adapté à ces sujets, particulièrement lorsqu’ils sont animés de déplacements latéraux dans le cadrage. La limite du système est la taille du sujet dans l'image. S'il n'y a pas de sujet humain facilement détectable l'appareil se calera sur le sujet le plus proche.

 

zone AF dynamique

menu a3

  Si le sélecteur de mode de zones AF (sous le pad) est en mode dynamique (position centrale), vous pouvez choisir le nombre de points AF actifs:


9 points
21 points
51 points
51 points 3D

  Lorsque vous choisissez 9 ou 21 points, l'ensemble du groupe de points AF peut être déplacé dans le viseur avec le pad. Mais c'est la position du point AF central du groupe qui est visualisé dans le viseur.
Le groupe de points actifs peut donc être visualisée de 2 manières:
Soit par la position du point central du groupe dans le viseur, soit en activant le bouton "info" sur l'écran lcd arrière.

 

AF sélectif

(S en mode AF-S sur les appareils récents)


  L'utilisateur sélectionne lui même le point af unique actif. Ce mode est particulièrement indiqué pour des mises au point sur une zone précise du sujet. (portraits, sujet complexe et en de nombreux plans de distance, faible lumière et/ou faible contraste.)

 

 

Fonctionnement

 

  Si vous êtes en mode AF-S et capteur unique, l'appareil utilise uniquement le capteur sélectionné dans le viseur. Si vous êtes en mode AF "continu" et en mode de zones 9, 21, ou 51 l'appareil effectue le point sur le capteur sélectionné et visualisé dans le viseur. Si le sujet se déplace pendant la séquence de prise de vues, l'appareil recherche le sujet dans les autres points du groupe.
  Si vous êtes en AF 51 points 3D l'appareil mémorise la couleur du sujet mis au point recherche lui même le sujet dans le viseur s'il se déplace, et indique en permanence le capteur actif. Tout ceci à la condition expresse que vous mainteniez en permanence le déclencheur à mi-course .

 

Avantage


Bénéficier d'une mémorisation de l'AF en cas de décadrage du sujet, sans avoir à modifier la position du capteur par le pad (toujours assez fastidieux), et en seconde option d’éliminer l’influence du capteur AF dans l’exposition.

 

Suggestion d'utilisation pratique

 

Paramétrage du boîtier:

 

- Mode de mesure: matricielle

- Menu c1: choisir mémo expo par déclencheur
- Menu a1: mode afc, choisir priorité déclenchement
- Menu a3: choisir zone AF dynamique 51 points 3D
Régler le sélecteur AF (au dos du boîtier) sur AF dynamique (position médiane)


Dans ces conditions deux options de fonctionnement:

 

A/ Si sélection du mode AF S:

 

Visez le sujet principal avec le collimateur central ( ou le collimateur actif). Appuyez à mi course sur le déclencheur: vous mémorisez le point et l'exposition. Recadrez a volonté en gardant le déclencheur à mi course.
- L'exposition est mémorisée.
- La position du capteur AF à influé sur l’exposition

 

B/ Si sélection du mode AF C:

 

Visez le sujet principal avec le collimateur actif
appuyez à mi course le déclencheur, puis re cadrez à volonté.


- Les collimateurs s'activent et se maintiennent sur le sujet sur lequel vous avez fait le point (tant que vous maintenez le doigt à mi course sur le déclencheur, et que le sujet est cadré à l’intérieur de la zone des capteurs AF de l’appareil). Pour bien fonctionner cet automatisme de suivi nécessite une scène correctement éclairée et un sujet assez contrasté.

- La position du capteur af n’influe pas sur l’exposition.

 

Suivi de mise au point Lock-on

menu a4

 

  En mode normal (Lock-on désactivé) et lors d'un suivi de sujet mobile, si le capteur AF choisi ne se trouve plus sur le sujet pendant un bref instant (perte de cadrage du sujet, obstacle momentanément devant le sujet) l'AF va immédiatement modifier la mise au point sur l'obstacle ou à l'infini selon le cas... Ceci va se traduire par une série d'image complètement floues dans une rafale, surtout si l'AF est parti à l'infini!


But de la fonction Lock-on:


  Il s'agit d'éviter une modification de la mise au point provoquée par:

1/ l'interposition momentanée d'un obstacle entre le sujet suivi et le photographe.

2/ un défaut de maintient du capteur AF sur le sujet pendant un bref instant de ce suivi, dû au photographe ou à des déplacements aléatoires du sujet.

 

Important: Ce mode peut être utilisé pendant le suivi du déplacement d'un mobile dans l'attente du moment idéal de déclenchement d'une image ou d'une rafale, mais dans tous les cas le contact AF sur le déclencheur doit être permanent. Sinon le Lock-on perdrait toute efficacité.

 

 

Pour que le système fonctionne correctement

 

- L'appareil doit être en mode AF-C, priorité au déclenchement, et le plus souvent en mode de déclenchement en rafale.

- Il faut que l'obstacle s'interposant entre le sujet et le photographe se trouve à une distance assez différente de celle du sujet afin que le calculateur puisse les différencier et bloquer la correction de mise au point pendant un temps permettant le dégagement de l'obstacle.

 

 

  Pour adapter au mieux le système au type de sujet photographié on dispose de plusieurs options de réglages consistant en des temps maxi de blocage de la recherche de l'AF (de 2/10e de seconde à 1 seconde environ). Les temps d'interposition des obstacles , ou de perte du centrage du sujet, étant imprévisibles un réglage ne pourra être parfaitement adapté à tous les cas. Il faut donc faire un choix. Le temps moyen est valable la plupart du temps.

Important: Même si l'on a pris un temps long l'AF reprendra le mesure dès que le sujet sera de nouveau dans le capteur actif, même si le temps choisi n'est pas écoulé. En d'autres termes le lock-on ne ralentit jamais la réactivité de l'AF, il ne le bloque que pendant le temps où capteur AF n'est pas sur le sujet.

 

Dans un cas typique:

 

  Le sujet se déplace vers le photographe et on réalise une rafale longue. Pendant la rafale, comme le sujet se déplace, change de direction et que l'on utilise un téléobjectif, il est difficile de maintenir le capteur AF toujours bien calé sur le sujet. Imaginons que le capteur AF ne se trouve plus sur le sujet pendant 2/10e à 5/10e de seconde. Pendant ce temps bref le sujet se sera assez peu rapproché du photographe, il sera faiblement défocalisé, le système lock-on sera capable de le reconnaître comme le sujet précédemment mesuré dès que le capteur AF sera de nouveau sur lui, l'AF reprendra alors sa mesure instantanément sans attendre la fin de la temporisation et aura une faible correction à rattraper. Le nombre d'images non exploitables dans la rafale sera faible ou nul.

 

 

Dans un cas un cas plus difficile:

 

  Mêmes conditions que précédemment, mais dans ce cas le sujet se déplace très rapidement. Pendant les 5/10e de seconde de perte du cadrage le sujet, très rapide, se sera beaucoup plus rapproché du photographe, il sera donc plus fortement défocalisé, le système lock-on sera alors peut être incapable de le différencier facilement du fond, il ne relancera donc pas la mise au point, et, si on a choisi une temporisation longue (1 seconde), le système bloquera donc la mise au point pendant ce temps et le photographe aura l'impression que son af est peu réactif car il ressentira le retard au redémarrage de la mesure AF. Le problème dans ce cas n'est pas lié au principe du lock-on mais au temps de latence choisi par rapport à la rapidité du sujet.

 

Que se serait il passé si le mode lock-on n'avait pas été activé?

 

  Dès que le capteur n'aurait plus été sur le sujet, l'AF aurait fait instantanément la mise au point sur le fond, peut-être à l'infini, pendant 5/10e de seconde, provoquant un flou complet du sujet, puis serait revenu sur le sujet lorsque le capteur aurait été repositionné, en mettant aussi un certain temps pour se refocaliser…
  Au total le photographe aurait peut être "l'impression" d'une grande réactivité de l'AF par la rapidité de balayage mais le résultat aurait été une forte proportion d'images totalement floues dans la rafale.
Avec le lock-on, même dans ce cas défavorable, la dégradation de la netteté aurait été progressive pendant le temps blocage de l'AF mais avec, au final, plus d'images acceptables.

De plus sur un sujet rapide, avec un téléobjectif au maintient du cadrage délicat et à la PDC faible, le risque est grand de perdre définitivement le sujet lorsque la mise au point part à l'infini!

 

En conclusion

 

  Même si aucun réglage ne peut être universel, on peut considérer que pour un sujet à rapprochement ou éloignement rapide, une temporisation assez courte est plus adaptée. Pour un sujet moins rapide ou a déplacement latéral ou de biais, la temporisation moyenne conviendra, et pour un sujet peu mobile en distance mais difficile à maintenir bien cadré dans le capteur AF au téléobjectif (affût par ex.) la temporisation longue pourra être plus adaptée.

 

 

 

Le déclenchement automatique, ou trap focus

(D700 et précédents)


  Imaginez que vous vouliez photographier un sauteur à la perche à l'instant même où il franchit la barre.


Difficulté: Tant que le sujet (le sauteur) n'est pas présent au dessus de la barre l'AF ne peut faire la mise au point, il n'y a que le ciel! Vous pourriez faire la mise au point sur la barre en manuel et déclencher lorsque l'athlète passe juste au bon endroit, possible mais difficile!


- Avec AF affecté uniquement sur le bouton "AF-ON".
- Passez en mode AF-S.
- Dans le menu "autofocus" ligne a5 sélectionnez "AF-ON seulement".
- Le seul bouton qui active l'AF est maintenant le bouton "AF-ON".
- Faites la map sur la barre du sauteur en activant cette touche puis recadrez convenablement et maintenez le doigt appuyé à fond sur le déclencheur, l'appareil ne déclenchera que lorsque l'athlète passera dans le plan de mise au point fixé.
  On peut imaginer de nombreuses applications à cette fonction.