ILLUSION

 


  Cet effet, comme bien d’autres, est basé sur le fonctionnement de notre cerveau. Il nous informe de manière relative. La présence ou pas d’éléments différents dans une image a une influence sur la perception que nous avons de cette image. Voici un exemple troublant et très étonnant de ce fonctionnement.
Dans l’image ci-contre, les carrés A et B du damier ont la même valeur de luminosité....incroyable non?

 

 

 

  En fait le carré B étant à l’ombre du cylindre, le carré noir qui lui est contigu est aussi à l’ombre. Les deux sont ainsi assombris également. Le contraste entre les deux (écart de luminance) reste donc le même qu’entre le carré A et son voisin plus clair.
C’est ce contraste égal que traduit notre cerveau, simplement.

 

 

 

Démonstration

 

 

  On a copié le carré B dans Photoshop (en créant un calque) et on l’a rapproché progressivement du carré A...

Mais si vous avez encore un doute il vous suffit de passer la pipette de Photoshop sur les carrés A et B de la première image pour constater qu’ils ont exactement la même valeur de luminosité!

>
Cette image est tirée des études de Edwards H. Andelson