Coquilles dans mon livre obtenez le maximum du Nikon D800

  Malgré de nombreuses relectures personnelles puis par des correcteurs, Il est assez rare de pouvoir éviter quelques coquilles dans un ouvrage technique. Mon livre ne déroge pas à la règle...

 

J'en ai relevé au moins trois :

 

  Dans la préface il y a une photo du Nikon F avec une légende le présentant comme le premier réflex numérique Nikon...

En fait je n'avais pas mis de légende à cette image mais la personne qui a effectué la relecture en a ajouté une, erronée, et j'avoue ne pas avoir prêté attention à cette page lors de la dernière vérification...Mea culpa...

 

  Plus ennuyeux page 143 j'indique le principe du déclenchement automatique au passage du sujet dans le plan de mise au point.

Hélas cette possibilité a disparue des appareils de série...elle était pourtant intéressante. Souhaitons qu'un nouveau firmware la rende de nouveau active.

EDIT le 13/05/14

Le firmware tant attendu est enfin là!

En plus d'apporter diverse améliorations NIKON a enfin corrigé le bug qui ne permettait pas d'utiliser la fonction ci-dessus.

Le firmware porte les N° A1.10 et B1.10. Il en existe deux versions detinées respectivement aux D800 et D800E. Vous pouvez les télécharger ici.

 

 

 

Addendum:

 

  Ici ce n'est pas une coquille. Mais j'ai oublié de mentionner ce qui me parait une erreur de Nikon dans la programmation du Live View.

 

Lorsque l'on active le mode Live View, le D800 ferme le diaphragme à la valeur affichée.

 

1/ En LV l'ecran arrière retranscrit l'image fournie par l'objectif et prend donc en compte la fermeture du diaphragme, plus celui-ci est fermé plus l'image délivrée par le capteur est sombre. Pour compenser, l'appareil amplifie électroniquement l'image afin qu'elle soit toujours lisible. Mais ceci amène, comme toute amplification, une dégradation du signal et donc une image plus bruitée si on est en ambiance sombre.

 

2/ Ceci ne serait que secondaire si la fermeture du diaphragme n'amenait pas un problème plus ennuyeux. Tout le monde sait que la fermeture du diaphragme augmente la profondeur de champ, dès lors la mise au point devient plus délicate car le passage du net au flou devient bien moins franc.

Et il en est de même avec la mise au point automatique par détection de contraste du mode LV, la mise au point auto devient moins précise à f/5,6/8 voire complètement aléatoire lorsque le diaphragme est fermé à f11 car il n'y a plus de pic de contraste suffisamment marqué au passage du point exact de mise au point.

 

Tout ceci devient encore plus contraignant pour ceux qui pratiquent la prise de vue avec utilisation de filtres gris très foncés (cours d'eau en pose longue).

En effet la présence du filtre + la fermeture du diaphragme ne permettent plus ni le cadrage ni la mise au point tellement l'affichage est alors sombre! Le premier reflexe est alors d'enlever le filtre pour effectuer le cadrage et la mise au point, puis de remettre le filtre avant de déclencher...

ouf! (surtout avec un filtre vissant!)

 

Heureusement il y a une solution (un peu) moins contraignante :

 

En mise au point manuelle cela consiste simplement à ouvrir le diaphragme par action sur la molette avant (en mode d'exposition A et M), ce qui permet:

1/ Une luminosité d'affichage correct pour le cadrage

2/ Une mise au point manuelle de qualité.

3/ Eviter d'avoir à manipuler le filtre gris.

Puis refermer le diaph et déclencher

 

En mode AF

 

Sans modif des réglages appareil.

- Ouverture du diaph avec la molette avant.

- Mise au point AF par pression sur la commande AF-ON , puis tout en maintenant la commande AF-ON:

- Fermeture du diaph à la valeur souhaitée avec la molette avant.

- Déclenchement.