Astuces

Vous disposez d'un mode d'emploi intégré à votre Nikon!

 

Explications


Lorsque vous appuyez sur la touche "menu" de votre appareil, et lorsque vous avez sélectionné une fonction que vous ne connaissez pas, vous avez la possibilité de demander une courte explication sur cette fonction.
Pour cela il suffit d'appuyer sur la touche "?" et l'explication apparaît.

 

Le compteur d'images

Comme les images sont toutes différentes et que leur compression donnera donc des poids de fichiers variables, lorsque l'on introduit une carte vierge dans l'appareil celui ci affiche une estimation "pessimiste" de sa capacité en images . Au fur et à mesure que l'on enregistre des images l'appareil affine cette estimation, et en général la capacité affichée augmente.


Affichage des images

Si vous souhaitez que les images s'affichent systématiquement après une prise de vue il suffit de valider cette option dans le menu visualisation 'affichage des images".

La bonne habitude à prendre dans ce cas est d'effectuer une pression à mi-course sur le déclencheur pour repasser en mode prise de vue si on ne désire pas regarder l'image plus longtemps.

 

Relevage du miroir

Pour éviter le bougé aux vitesses critiques.

Ces vitesses se situent entre 1 seconde et 1/15e de seconde. En effet les vibrations provoquées par le relevage du miroir mettent environ 1/2 seconde à s'amortir. Donc lors de l'utilisation de cette gamme de vitesses il convient d'utiliser la fonction "Mup" dont l'activation se fait avec la collerette située sous le "trèfle" de commande de l'appareil. Ainsi, à la première pression sur le déclencheur le miroir remonte, on attend deux ou trois secondes et une deuxième pression active alors l'obturateur. Il est évident qu'il sera plus adapté d'utiliser une télécommande afin d'éviter le "coup de doigt".


 

Activer et régler une correction d’expo d’un seul doigt sans quitter le viseur. (D90/D300/D7000/D7100)


Pour cela, dans le menu b4 (D7000/D7100:b3), sélectionner l’option “activée”. Dans ce mode l’activation et le réglage de la correction d’expo se fera par:
- La molette avant dans les modes d'exposition “P” et “S”
- La molette arrière en mode “A”
Sans avoir besoin d’activer en même temps la touche dédiée à la correction d’expo.

 

Pour éviter d’oublier une correction d’exposition utilisée dans une séance précédente. (D300/D7000/D7100)

 

C’est une erreur assez fréquente. On affiche une correction d’exposition pour des conditions de prise de vues précises, puis la séance terminée on range l’appareil. Mais lorsqu’on le reprend plus tard on a oublié cette correction qui est toujours active et il faudra donc recommencer les premières images involontairement affectées par cette correction non désirée.

La solution à ce problème est aussi dans le menu b4 (b3/D7000/D7100). Il suffit de choisir l’option “activée avec réinitialisation auto”.
La correction se fera par la molette arrière ou avant seules (selon mode A ou P / S) sans actionner le bouton correction d’expo. Mais, à l’extinction de l’appareil (ou la mise en veille de la mesure cellule) la correction sera annulée.
On pourra donc éventuellement allonger la durée d’activité de la mesure cellule si on veut profiter au mieux de cette fonction.

Attention: si le symbole correction d'exposition clignote en permanence dans le viseur c'est que le mode bracketing est activé!

 

 

Des expositions irrégulières en salles de sport?

La cause du problème

 

 

 

 

 

 

 

 

Éviter les yeux fermés des modèles, en mode flash ou multiflash “i- TTL.” (sauf D5000/D3000)


Ou comment mémoriser un réglage flash.

Effectivement, lorsqu'on utilise le flash principal ou surtout plusieurs flashes sans câbles , le flash maître envoie des éclairs de mesure quelques dixièmes de secondes avant l'éclair principal et, en portrait, ces éclairs peuvent faire fermer les yeux des modèles juste à l'instant de la prise de vue.
solution:


D70


Dans le menu personnalisé 15 sélectionner "MEMO flash L".
Puis, en visant le sujet, appuyer sur la touche AEL/AFL de l'appareil. Le flash envoie ses éclairs de mesure, et celle ci est mémorisée.
Maintenant vous pouvez déclencher autant de fois que souhaité, aucun éclair de mesure ne sera plus émis ( juste un éclair de fin de cycle n’influençant pas le sujet) et la puissance du flash sera celle qui a été mémorisée.
Ceci jusqu'à ce que vous annuliez la mémorisation par un nouvel appui sur la touche AEL/AFL (ou que vous désactiviez la fonction 15).
Vous pourrez après cette annulation reprendre une autre mesure de la même manière si vous changez la distance au sujet par ex.

 

D200/D300


Dans le menu "commandes", fonction f4 choisissez "mémorisation FV"
Puis, en visant le sujet, appuyer sur la touche "fonction" située à l'avant de l'appareil. Le flash envoie ses éclairs de mesure, et celle ci est mémorisée.
Maintenant vous pouvez déclencher autant de fois que souhaité, aucun éclair de mesure ne sera plus émis et la puissance du flash sera celle qui a été mémorisée.
Une fois la mesure mémorisée vous pouvez à loisir changer les paramètres de diaphragme par exemple, l'appareil en tiendra compte!
Ceci jusqu'à ce que vous annuliez la mémorisation par un nouvel appui sur la touche mémo.
Vous pourrez après cette annulation reprendre une autre mesure de la même manière si vous changez de distance/sujet par ex.

 

D90/D7000

Même principe que précédent mais il suffit d'activer cette fonction dans le menu f3 pour l'attribuer au bouton "Fn".

D600/D7100

Même pricipe avec les menus f2 ou f3 ou f4 selon bouton de mémorisation choisi.

D800

idem menus f4 ou f5 ou f6 selon bouton choisi.

 

Remarques

Cette fonction est une sorte de flashmètre spot, car lors de son activation la mesure de l’éclair se fera sur une zone très réduite au centre du viseur. On peut alors sélectionner précisément le sujet principal (en prenant les mêmes précautions que pour toute mesure spot).

 

En mode multiflash TTL, si l'on n'utilise le flash intégré que comme signal de commande on peut aussi rendre invisibles les éclairs de commande en utilisant l'accessoire SG-3IR qui se fixe sur la griffe flash de l'appareil et qui ne laisse passer que la partie infrarouge du spectre des éclairs de commande. Ainsi le sujet ne sera pas du tout perturbé.

 

 

Cas particulier de l'usage du flash et iso auto

(en lumière ambiante faible)

Flash interne activé, la sensibilité continue à s'adapter à la lumière ambiante, ce qui peut conduire a l'utilisation d'une sensibilité très élevée en ambiance très sombre ou la nuit, ce qui est alors sans intérêt et ne fait qu'augmenter inutilement le bruit dans l'image .

Il sera bon dans ce cas de limiter la sensibilité maxi ou même de désactiver cette fontion iso auto. En revanche avec un flash accessoire monté sur la griffe flash la sensibilité est limitée à 2 sensibilités plus élevées que la sensibilité mini affichée. Ce qui est beaucoup plus réaliste.

 

Obtenir un bon équilibre flash ambiance en intérieur

Avec flash intégré.

 

La solution pour conserver la lumière ambiante bien visible tout en utilisant le flash consiste à choisir une sensibilité de travail fixe adaptée. (En effet en mode iso auto, comme nous venons de le voir, l'activation du flash intégré fait monter exagérément la sensibilité.

Mode d'exposition M, on choisit un diaphragme raisonnable en fonction du niveau de luminosité ambiante (f:2,8 à f:4 par exemple).

On sélectionne une vitesse acceptable (1/15e est réaliste au grand angle ou normal, et plus le sujet principal est proche, plus on peut utiliser une vitesse basse car le flou de bougé éventuel ne touchera que l'arrière plan).

Activation du flash puis, en cadrant la scène on sélectionne une sensibilité de travail permettant, avec ces paramètres, d'afficher une sous exposition de 0,5IL à 1 IL environ sur le baregraph du viseur (cette indication de sous exposition ne concerne que la lumière ambiante).

 

Si l'on utilise un SB800 ou 900/910 dans une ambiance d'éclairage artificiel, il sera possible de placer le filtre " incandescent"(livré avec ces flashes) sur le diffuseur du flash. Dans le cas du SB800 régler la balance des blancs sur la même valeur (Les SB 900/910 effectuent automatiquement ce réglage). La lumière du flash sera alors identique à l'ambiance, ce qui la rendra très discrète dans l'image, le rendu sera alors très naturel.

 

Aide à la mise au point AF

En très faible lumière il est parfois difficile de faire une mise au point AF.

Si de plus on veut éviter le "phare" d'aide à la mise au point ou que le sujet est trop éloigné et que l'on ne veut pas utiliser la lumière du flash il existe une solution de dépannage.

On monte sur la griffe de l'appareil un SB800/900/700/910 et on configure la touche Fn ou une autre pour annuler le départ du flash (Menu perso/commandes).

Ainsi l'aide à la mise au point du flash (mire rouge) fonctionnera mais le flash ne partira pas. mais pour cela il est indispensable de maintenir le doigt pressé sur le bouton programmé pendant le déclenchement.

 

Comment déclencher le D7000/7100/D300 "pile poil" au moment intéressant?

 

exemple :

 Imaginez que vous vouliez photographier un sauteur à la perche à l'instant même où il franchit la barre.
Difficulté: tant que le sauteur n'est pas présent au dessus de la barre, l'AF ne peut faire la mise au point, il n'y a que le ciel sous le capteur AF!
Vous pourriez faire la mise au point sur la barre en manuel et déclencher lorsque l'athlète passe juste au bon endroit, possible mais difficile...


Solution:

 

- Passez en mode AF "S".(vérifiez que vous êtes bien dans son réglage par défaut: priorité mise au point)
- Dans le menu f5 (f4 pour D7100, a5 pour D300) choisissez “AF ON seulement”, le seul bouton qui active maintenant l'af est le bouton "AE-L/AF-L" ("AF-ON" pour le D300)
- Faites la map sur la barre du sauteur en activant cette touche puis recadrez convenablement et maintenez le doigt appuyé à fond sur le déclencheur.
L’appareil ne se déclenchera que lorsque l'athlète passera dans le plan de map fixé*.

*le capteur AF doit bien sûr se trouver à ce moment dans une zone non nette (le ciel par exemple) tant que le sauteur n'apparait pas.