Ajout de bruit dans l'image


Le bruit dans l’image peut il avoir un effet positif?


Curieuse question non?
Pas tant que cela! Voyez plutôt :


Une image numérique de bonne qualité est quelquefois qualifiée "d'artificielle”, la peau des personnes ressemble parfois à du plastique...
A quoi est-ce dû?
Simplement au fait que les images sont accentuées, dans l’appareil ou en post traitement (la netteté a été "dopée").
Cette technique souvent indispensable (voir filtre passe-bas) a l'inconvénient d'accentuer la visibilité des détails présents mais ne peut rien sur ceux qui manquent!
Cela creuse un écart important entre les zones où certains détails sont alors rendus extrêmement nets et visibles, et les zones désespérément vides d'information.
D'où l'impression d'image peu naturelle.
Pour des tirages de grande taille où ce défaut peut être gênant on peut ruser et "ajouter" des détails qui vont satisfaire notre cerveau en le trompant agréablement.....
Ces détails seront constitués de "bruit" ou grain, très fin, qui va "remplir" les zones vides et ainsi apporter de la”matière” en se fondant avec les vrais détails de l'image.
Tout le naturel de la chose va se jouer dans le choix de la taille de ce grain et sa visibilité.
C’est d’ailleurs la présence de ce grain fin qui différencie principalement l’aspect des images argentiques des numériques et non une quelconque qualité supérieure des premières.

 

Voyez plutôt, la même image, à gauche normale et à droite avec ajout de bruit...(cliquez dans l'image)


Intéressant non?


Le gain en texture est particulièrement flagrant au niveau du nez du personnage.

Comment procéder ?
Dans Photoshop par exemple: filtres/bruit/ajout de bruit.
Choisir mono-chromatique et sélectionnez une taille de bruit à peine visible (sauf à vouloir faire un effet de grain).
Pour cette image le taille choisie e été de 3,5 pixels, mais cela dépend évidement du poids de fichier image: 1 pixel sur une image de 12Mpixels n’a pas la même visibilité que sur une image de 3 Mpixels.... de même on préfèrera l'option "distribution gaussienne"plus naturelle car moins régulière du bruit.


Cet effet, comme bien d’autres, est basé sur le fonctionnement de notre cerveau. Il nous informe de manière relative. La présence ou pas d’éléments différents dans une image a une influence sur la perception que nous avons de cette image. Voici un autre exemple troublant et très étonnant de ce fonctionnement.
Dans l’image ci-contre, les carrés A et B du damier ont exactement la même valeur de luminosité....incroyable non?

 

 

 

 

La preuve?