Accessoires photo utiles

Le trépied Photo

  C'est le premier complément presque indispensable de tout équipement photo. En effet, au dessous d’une vitesse d’obturation de l’ordre de 1/15e de seconde il est illusoire de penser obtenir des résultats de qualité de manière régulière. Il existe une multitude de marques et de types de trépieds photos.

  Pour sélectionner le modèle adapté à ses besoins, le premier critère est bien sûr de différencier les trépieds photo des trépieds vidéo. Ces derniers n’ont que deux axes de mobilité, horizontal (pour effectuer des panoramiques) et vertical pour cadrer le sujet dans le sens de la hauteur. Un pied destiné à l’usage photo est aussi doté d’une mobilité latérale afin de pouvoir placer l’appareil en position verticale pour les prises de vues de type portrait.


  Le deuxième critère est le poids de l’équipement photo que l’on va utiliser. Le trépied adapté doit permettre de supporter le poids de l’ensemble appareil/objectif le plus lourd possédé tout en conservant stabilité et précision de réglage. En effet la tête de cet accessoire est équipée d’un ensemble de réglages dans les différents axes et ceux ci doivent permettre un blocage extrêmement précis et sans jeu dans la position de cadrage choisie. Il sera donc indispensable de suivre avec rigueur les préconisations du constructeur en ce qui concerne le poids du matériel photo utilisable selon modèle de pied et de tête.

 

  Les trépieds photo existent en différentes tailles, hauteur maximale entièrement déployé, et encombrement replié (critère important pour le transport), en ce domaine un compromis est souvent nécessaire...
L’accent sera mis sur la rigidité et le poids. Il existe différents matériaux utilisés dans la fabrication de cet accessoire, le plus courant est l’aluminium. Assez léger et rigide c'est aussi le plus économique. Si l’on veut concilier qualités mécaniques et poids “plume” la fibre de carbone est le matériau de choix, mais à un prix nettement plus élevé. Ci-dessus trépied Benro carbone


  Les différents constructeurs ou distributeurs proposent des trépieds photo complets (pied + tête), mais aussi un choix considérable d’éléments séparés parmi lesquels on pourra faire son choix personnel: pieds de différentes hauteurs, différents matériaux, nombre d’éléments télescopiques, colonnes droites ou inclinables (utiles en macro par exemple), et d’autant de têtes de différents principes.

  Les modèles avec colonne centrale permettent plus de souplesse dans le réglage de la hauteur de l'appareil, mais cette colonne une fois déployée diminue considérablement la rididité de l'ensemble.

 

Têtes

 

 

La tête la plus classique est dite “universelle” car elle permet les réglages verticaux, horizontaux, latéraux par commandes séparées.
Avantages: indépendance des réglages dans chaque axe de mobilité. précision meilleure.
Inconvénient: encombrement et poids plus important de l’ensemble .


Ci-dessous tête universelle Manfrrotto

Un autre type de tête plus simple et moins encombrante est la tête dite “rotule”. Dans ce cas l’appareil peut être positionné dans n’importe quelle position puis bloqué par serrage de la boule support dans cette position.
Avantages: rapidité de positionnement, encombrement et poids réduits, simplicité des commandes.
Inconvénients: pas d’indépendance des réglages entre les différents axes, lorsqu’on libère la rotule pour affiner un réglage, l’appareil est libéré dans tous les axes et il est difficile de n’agir que sur un seul. Ci-contre tête rotule Gitzo à plateau rapide.

 

 

Fixation de l’appareil


  Il est fortement conseillé d’opter pour une tête à plateau rapide. Ainsi on fixe le plateau sous l’appareil et sa fixation sur la tête se fait alors par un système de verrouillage rapide bien plus facile que la vis classique beaucoup à la manipulation beaucoup plus laborieuse.

 


Monopied


  Comme son nom l’indique il s’agit d’une seule tige télescopique permettant de stabiliser de manière partielle l’appareil. Néanmoins cet équipement sera tout de même efficace dans le cas de l’usage d’un téléobjectif lourd. C’est l’objectif que l’on fixera alors sur le monopied, il soulagera le photographe du poids de l’appareil et stabilisera suffisamment l’ensemble pour permettre un usage plus “nomade” et souple qu'avec un trépied classique. Son encombrement et son poids sont évidemment bien plus faibles, d’autant plus qu’ils existent aussi en fibre de carbone.
 Ci-contre monopied Gitzo carbone.

 

 

 

 

Stockage des images et autres accessoires